Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
23 décembre 2010 4 23 /12 /décembre /2010 08:37

Fêter Noël en famille autour d'une bonne table ne va pas sans la décoration. Associés aux légendes héritées de nos ancêtres, 3 plantes sont aujourd'hui à l'honneur : la Sapin, le Houx et le Gui

 

Demain c'est la veillée de Noël, parlons des préparatifs. Une bonne table conviviale, avec un repas typique local, mêlé des saveurs culturelles des hôtes, ne va pas sans décoration. Je ne parlerai pas ici, de ces décos artificielles  crées de la main de l'Homme (malgré qu'elles  aient également leurs origines, comme la pomme rouge pour les boules de Noël, la cire et les coques de noix chargées d'huile à bruler pour les guirlandes lumineuses,...), mais de celles  que nous a donné Dame Nature  et héritées de traditions ancestrales : la Sapin, le Houx et le Gui.

 

Le sapin de Noël :

Cet arbre synonyme de fêtes et associé aux fêtes de Noël. Originaire d'une tradition ancestrale, cette coutume a été reprise par les églises chrétiennes durant le Moyen Age, et est aujourd'hui généralisée. Pour les petits, le Sapin de Noël est associé aux cadeaux de Noël, déposés par le Père Noël, que l'on retrouvera dans les chaussures laissées à la veillée de Noël.

Nos ancêtres les Celtes associaient un arbre à chaque mois lunaire. Le 24 décembre, était le jour de la Renaissance du Soleil. Le sapin (épicéa) était l'arbre de l'enfantement.

Pour le "rite païen" du solstice d'hiver, cet arbre symbole de vie était décoré avec des fruits, des fleurs et du blé.

 

Différentes légendes existent autour du Sapin de Noël, dont celle-ci :

"On raconte qu'un moine évangélisateur Allemand de la fin du VIIe siècle, Saint Boniface (né en 680), voulait convaincre les druides germains, des environs de Geismar, que le chêne n'était pas un arbre sacré. Il en fit donc abattre un. "En tombant, l'arbre écrasa tout ce qui se trouvait sur son passage à l'exception d'un jeune sapin".

A partir de là, la légende fait son oeuvre. Elle raconte que Saint Boniface a qualifié ce pur hasard de miracle, et déclaré dans sa même prédication : "Désormais, nous appellerons cet arbre, l'arbre de l'Enfant Jésus." Depuis, on plante en Allemagne de jeunes sapins pour célébrer la naissance du Christ.
"

 

Ce ne fut que vers les années 1520 que la coutume du  sapin apparu en Alsace pour se répandre dans l'Est, par les protestants afin de représenter la Nativité, symbolisant l’arbre de vie du paradis d’Adam et Ève.

 

Le Houx, symbole d'immortalité :

"Pour les chrétiens, le houx est en effet spécifiquement associé à la naissance de l'Enfant Jésus. Le roi Hérode cherchant à massacrer tous les nouveau-nés juifs pour éliminer celui que l'on annonçait comme le roi des juifs, Marie, Joseph et leur enfant s'enfuirent vers l'Égypte.

À l'approche d'une troupe de soldats, ils se cachèrent dans un buisson de houx, qui, dans un élan miraculeux, étendit ses branches pour dissimuler la Sainte Famille derrière son épais feuillage épineux.

Sauvés, Marie bénit le buisson de houx et souhaita qu'il restât toujours vert en souvenir de sa protection et comme symbole de l'immortalité."

 

Aujourd'hui, les branchages de houx avec leurs baies rouges sont largement utilisés en décoration au moment des fêtes de Noël.

 

Le Gui, hérité des traditions celtes :

Tradition "païenne", symbole de prospérité, les Celtes et les Druides vénéraient le gui et lui prêtaient de nombreux pouvoirs : immortalité et prospérité.

 

Aujourd'hui, suspendre des branches de gui dans sa maison et, au Jour de l'An à minuit, la tradition du baiser sous le gui,  assurera  prospérité et de longue vie. C'est bien là une tradition qui aura survécu.

 

 

Les chants de Noël : Mon beau sapin

 

Mon beau sapin, roi des forêts
Que j'aime ta verdure !
Quand par l'hiver, bois et guérets
Sont dépouillés de leurs attraits
Mon beau sapin, roi des forêts
Tu gardes ta parure.

 

Toi que Noël planta chez nous
Au saint anniversaire,
Mon beau sapin, comme il est doux
De te voir briller par nous,
Toi que Noël planta chez nous
Scintillant de lumière.

 

Mon beau sapin tes verts sommets
Et leur fidèle ombrage
De la foi qui ne ment jamais
De la constance et de la paix.
Mon beau sapin tes verts sommets
M'offrent la douce image.


 

Bonnes Fêtes de Noël à Tous

Partager cet article

Repost 0

commentaires