Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
30 juin 2010 3 30 /06 /juin /2010 07:54

Rebondissement ou suite logique, de ce dossier de la Voie Nouvelle de la Vallée de la Mauldre, Liaison Seine Aval - Saint-Quentin en Yvelines, "remis en cause" par le Conseil Général des Yvelines, suite aux différentes études menées jusqu'en Janvier 2010.

 

Dans un courrier, Alain SCHMITZ, président du Conseil Général des Yvelines, "remet en cause" le principe d'une  liaison en vallée de la Mauldre, l'Etat doit  trouver des "...solutions permettant de redonner à la RN12 et à la RN10 leur fonction d'initnéraire privilégié de transit..".


M. Hervé Plancheneault, conseiller général du canton de Montfort l'Amaury et vice-président du Conseil général, confirme dans un envoi aux élus des communes du canton son opposition à ce projet de Voie Nouvelle de la Mauldre ".... Après l’abandon du tronçon sud N12/N10 demandé par le Conseil Général des Yvelines au Conseil Régional d’Ile de France, dans le cadre de l’élaboration du SDRIF en cours d’approbation, c’est donc au tour du tronçon Nord à deux fois une voie d’être remis en cause....".


Le  Conseil Général des Yvelines a voté en mars 2007, ce projet de liaison départementale, deux fois une voie, inscrite au Schéma Directeur de la Région Ile de France, et au Schéma des Déplacements des Yvelines.

Le président du Conseil Général écrit "..Ces déviations provoqueraient une destructuration du tissu urbain et ne seraient pas compatibles avec le plan de Prévention des Risques d'Inondation...."


Les études ont toutefois montré qu'il faut au préalable résoudre les problèmes liés à l'augmentation de trafic des axes de raccordement à ce projet  de voie, la saturation de la RN12 entre Saint-Cyr et Jouars-Pontchartrain, qui génèrerait une saturation  du trafic sur les routes situées au sud de la RN12.


Depuis plusieurs annéees, les élus sont de plus en plus nombreux à s'opposer à ce projet , dénoncé comme un tronçon de la 4ème rocade autour de Paris : Christine BOUTIN, Hervé PLANCHENEAULT, soutenus par Gérard LARCHER président du Sénat et Jean-Frédéric POISSON, député sortant, puis David DOUILLET nouvellement élu député lors de la dernière partielle de  l'arrondissement de PLAISIR.

 

Cette correspondance a été évoquée lors du conseil municipal de Saint-Rémy l'Honoré du 25 juin dernier.

Partager cet article

Repost 0

commentaires