Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
12 mai 2011 4 12 /05 /mai /2011 12:41

Une Zone Agricole (ZAP)  protégée  sur les communes yvelinoises des Essarts le Roi et de  Saint-Rémy l’Honoré qui,  après un long sommeil, revient,  avec la prise en compte de l’emprise foncière de l’A12.

 

zap-extrait_2011.jpgUn processus de classement engagé en 2004

Déjà annoncé sur la gazette, ce dossier était en attente d’enquête publique, après plusieurs années de discussions et la validation consensuelle d’un périmètre  entre administrations, élus locaux, associations d’agriculteurs et environnementales.

L'Etat qui a le dernier mot a fait bloqué ce  projet, avant enquête publique, pour raison d’emprise foncière du prolongement de l’A12 sur les communes de Coignières et des Essarts le Roi.

 

La Zone Agricole Protégée, n’est pas le seul dossier pour le lequel l’A12 a des conséquences d’élaboration de périmètre. Un autre dossier est également  impacté par ce  prolongement dont on parle depuis plus de 30 ans, le  PPRT (Périmètre de Protection des Risques Technologiques pétroliers de Coignières). Dans l’état actuel des discussions ce prolongement pourrait ne pas aboutir, faute de moyens financiers.

 

Une Zone Agricole (ZAP)  protégée  sur les communes yvelinoises des Essarts le Roi et de  Saint-Rémy l’Honoré qui,  après un long sommeil, revient,  avec la prise en compte de l’emprise foncière de l’A12. (3ème volet).

 

zap-extrait_2011.jpgUn processus de classement engagé en 2004

Nous avons vu dans un premier volet Kezaco une ZAP : Zone Agricole Protégée, que ce dossier élaboré depuis 2004, était en attente d’enquête publique, après plusieurs années de discussions et la validation consensuelle d’un périmètre  entre administrations, élus locaux, associations d’agriculteurs et environnementales.

 

L'Etat, ayant le dernier mot, a bloqué ce  projet, avant enquête publique, pour raison d’emprise foncière du prolongement de l’A12 sur les communes de Coignières et des Essarts le Roi.

 

La Zone Agricole Protégée, n’est pas le seul dossier, qui bloque du fait du projet A12. Un autre dossier est également  impacté par ce  prolongement, le  PPRT (Périmètre de Protection des Risques Technologiques pétroliers) de Coignières.

Dans l’état actuel des discussions, ce prolongement pourrait ne pas aboutir, faute de moyens financiers.

 

Un dossier ZAP à l’ordre du jour  en 2011 :

Les services de la préfecture ont réactivé ce dossier, avec un nouveau périmètre,  séparé en  2 par … le tracé de l’A12.

Ce projet de réserve foncière de l’A12 est présenté  avec deux  échangeurs distants d’un kilomètre, dont le premier est situé à la sortie sud de Coignières et le second  à l’Artoire sur les Essarts le Roi, à la jonction avec la N10.

 

Une incohérence pour les associations locales qui refusent de voir ce périmètre scindé en deux, et amputé de près de 100 ha sur les 770 ha du classement initial.

Si un doute persiste quand à la faisabilité de cette autoroute A12, il est bon de rappeler que sur ce projet d’Intérêt National, l’Etat a le dernier mot.

 

Des associations mais aussi des élus préconisent la validation initial du projet ZAP, sans emprise de l'A12.  Un  retour de la réserve foncière sur le périmètre ZAP serait plus coûteuse pour les communes concernées, qui politiquement ne souhaiteraient peut-être plus ce retour.

 

Le conseil municipal des Essarts le Roi, pilote de la mission ZAP, a validé le 29 avril dernier,  par  25 voix contre 3 voix, ce nouveau périmètre. Ce dossier qui n’a pas encore été abordé par le conseil municipal de Saint-Rémy l’Honoré.

Contacté, Jean-Pierre Simonin, maire de Saint-Rémy l’Honoré a déclaré que ce dossier serait abordé prochainement en conseil municipal, et refuse de commenter le sujet.

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires