Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
4 juin 2011 6 04 /06 /juin /2011 08:15

 

L'INRA étudie la progression de la chenille processionnaire du pin. Dans notre région du Pays montfortois, ou en foret de Rambouillet, vous avez obervé un ou des nids, il faut le signaler.

 

inra_chenille-processionnaire-du-pin.jpgLa chenille processionnaire du pin, Thaumetopoea pityocampa, est un insecte défoliateur qui s'attaque à toutes les essences de pin, aux cèdres et aux douglas. C'est un ravageur dont l’extension vers le nord de la France est favorisée par le changement climatique.

Ce sont les chenilles qui sont les plus connues et les plus visible dans la partie sud de la France

Leur procession en colonne est caracteristique et peut-être composée de quelques unités à plusieurs centaines d' individus. Beaucoup plus visible en hiver, ces nids soyeux que l'on voit dans les arbres sous forme de boule blanche.

 

La chenille processionnaire du pin :

Avant les chenilles processionnaires du pin il y a les papillons qui s'accouplent en été. La femelle va pondre sur une brande de pin entre 100 et 300 oeufs puis elle meurt.
Après 30 à 60 jours maximum éclosent les chenilles qui se nourrissant d'aiguilles de pins restent reliées entre elles à l'aide d'un fil de soie puis en automne elles construisent des cocons en soie pour y passer l'hiver pour ne sortir que la nuit afin de se nourrir ou entretenir leur nid. Au moment du printemps elles quittent leur nid pour s'enfouir dans un trou au sol et leur métamorphose ou nymphose peut prendre plusieurs mois voir quelques années !

Chenilles-processionnaire-en-ligne.jpg

 

Ne pas les toucher

Si leurs longs poils (soies) sont inoffensifs, ces chenilles projettent dans l'air de minuscules poils très urticants qui peuvent entraîner chez l'homme et les animaux d'importantes réactions allergiques et irritations oculaires.

 

Signaler ces chenilles :

Il faut préciser  le lieu de l'observation (par ses coordonnées GPS si vous en avez un), un point sur un plan ou toute indication pertinente permettant de le localiser le plus précisément possible.

Vous pouvez aussi vous adresser à votre Mairie qui transmettra l'alerte ou envoyer un email à :


Contact : 
Alain Roques
tél. : 02 38 41 78 58  / 78 51
alain.roques@orleans.inra.fr
Unité de recherche « Zoologie forestière »
département « Ecologie des forêts, prairies et milieux aquatiques »
centre INRA d’Orléans

2163 Avenue de la Pomme de Pin; CS 40001 Ardon; 45075 Orléans

 

Sur le sujet (extrait site INRA : http://www.inra.fr/) 

Processionnaire du pin et changement climatique : d’un ravageur forestier à une nuisance urbaine

Insectes et changement climatique

La chenille processionnaire devient une nuisance urbaine

Autres sites

Carte de l'évolution du processionnaire du pin 

La chenille processionnaire du pin

Photos crédits : INRA et Wikipédia

Partager cet article

Repost 0

commentaires