Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
12 juin 2009 5 12 /06 /juin /2009 21:22
110 ans d'histoire sur les pardons bretons de Montfort l'Amaury, de 1899 à 2009.


En 1364, le mariage de Yolande de Dreux-Montfort avec Arthur de Bretagne va lier le comté de Montfort au duché de Bretagne jusqu’en 1532, lors de son rattachement au royaume de France.
Descendante de six générations de cette famille des Montfort, Anne de Bretagne, Reine de France, duchesse de Bretagne et comtesse de Montfort va embellir la capitale de son comté. Elle fait restaurer le château détruit lors de la guerre de cent ans et rajouter la TourAnne de Bretagne (escalier hors oeuvre desservant chaque étage).Elle fait également agrandir l’église (début des travaux du choeur) et transférer le cimetière qui était au sud de l’église hors les murs, dans le quartier de la Brosse.
Cette période fît écrire au comte de Dion, lors du premier Pardon : « Ce comté, même lorsqu’il appartenait aux ducs de Bretagne, était du ressort du Parlement de Paris, devant lequel on pouvait appeler des sentences des baillis bretons ».
L’intérêt de la fin du 19ème siècle pour le folklore et le plaisir de se retrouver entre personnes originaires de la même région de France pour ces nouveaux franciliens va regrouper les Félibres à Sceaux et les Bretons à Montfort l’Amaury.

En 1899, le premier Pardon Breton fut un grand banquet. Il rassembla Olivier de Gourcuff, ami de Pierre Lelong, poète et dramaturge,Léon Durocher,poète montmartrois,futur pentyern, Monsieur Hamon,maire de Montfort l’Amaury,le comte de Dion, conseiller municipal et d’autres personnalités bretonnes de l’époque.

Olivier de Gourcuff fît la promotion de sa nouvelle pièce de théâtre,« Jean Kerver »,décrivant l’entrée de la duchesseAnne à Paris, qu’il n’avait pu présenter dans la capitale. Il voulait célébrer le 4ème centenaire du mariage de Louis XII et d’Anne de Bretagne.
Léon Durocher, créateur de l’Union Régionaliste Bretonne (défense des costumes, des langues…), fut enthousiasmé par l’idée d’Olivier de Gourcuff, il lança : « Vive Dieu ! Nous allons à Montfort non pour un déjeuner,mais pour faire trente-six déjeuners, non pour souhaiter le 4ème centenaire du mariage de Louis XII, mais pour fonder un pardon annuel… »

Les Pardons à Montfort seront des réunions de poètes célébrant Anne de Bretagne,les évènements et célébrités bretons.
Chaque année aura un thème différent : la légende de Saint-Yves, le centenaire de Brizeux, la célébration de Portzmoguer (héros de la Cordelière), le poète Villiers de l’Isle-Adam…
Le poète gagnant était coiffé d’une couronne d’ajonc amené directement de Bretagne.

Ils sont présidés par des sommités de l’époque, Marcelle Tinayre, écrivain, Jules Claretie, académicien,  administrateur de la comédie française, Emmanuel Rodocanachi, historien, Charles le Goffic, poète romancier et critique littéraire, Jean Boucher, sculpteur, Maurice Donnay, académicien, le duc et la duchesse de Rohan…
Le dernier Pardon eut lieu en 1977. Les dégradations et la récupération politique l’avaient tué...

En 1999,Montfort fêta le centenaire de ce Pardon breton pour témoigner d’un passé qui a fortement marqué l’identité de la ville.

sce programme du pardon breton de Montfort du 14 juin 2009

Cette page sera remaniée et complétée.

Voir également le site de Montfort l'Amaury en allant ICI

Partager cet article

Repost 0

commentaires